Schéma de Généralisation Excessive – 11 Nov. 2019

Ce mois-ci, le thème concerne la transformation du schéma de Généralisation Excessive.

Belle pratique à toutes et tous.

xing

 

Dans un village lointain, il y a bien longtemps, vivaient six hommes aveugles. Un jour, les villageois annoncèrent, « Eh, aujourd’hui il y a un éléphant dans le village ».
Ils n’avaient jamais vu ni touché d’éléphant auparavant, alors ils décidèrent, « même si nous ne pourrons pas le voir, de toute façon allons-y pour le ressentir. » Ainsi, ils descendirent au village pour toucher et sentir l‘éléphant pour apprendre ce qu’était cet animal et ils le décrivirent comme suit :

« Eh, l’éléphant est un pilier, » dit le premier qui avait touché sa jambe.
« Oh, non! il ressemble à une corde, » argumenta le second après avoir touché sa queue.
« C’est comme une grosse branche d’arbre, » cria le troisième après avoir touché la trompe.
« Il ressemble à un gros éventail » dit le quatrième en palpant l’oreille.
« C’est comme un grand mur », prononça le cinquième en tâtonnant le ventre.
« Il ressemble à un tuyau dur », dit le sixième tenant une défense entre ses mains.

Ils commencèrent tous une discussion houleuse pour savoir qui avait raison dans la description de la grosse bête, chacun restant sur sa perception personnelle. Un sage vint à entendre la discussion, il s’arrêta et leur demanda « Que se passe-t-il? Ils répondirent, « Nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord sur ce à quoi ressemble l’éléphant ».

Le sage dit calmement, « Chacun de vous à raison, et chacun de vous a tort. Parce que chacun d’entre vous n’a touché qu’une partie du corps de l’animal. Ainsi vous n’avez qu’une vision partielle de l’animal. Si vous assemblez vos visions incomplètes, vous aurez alors une idée de ce à quoi ressemble un éléphant.

xing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *