JUE CHA (2) – Message de Yuan Tze

xing

Un par un nous avons travaillé sur tous les éléments essentiels à un bon état – relâché, calme, naturel, intégré, unifié et harmonieux. Nous avons mis beaucoup d’efforts là-dessus car l’état dans lequel nous sommes est la manifestation totale de ce que nous sommes. Si nous avons fait attention à notre état, il ne devrait pas être difficile de se rendre compte à quel point il est très changeant. À tout moment les qualités de notre état peuvent s’évanouir et être remplacées par d’autres qualités complètement différentes. Nous pouvons aller d’un sentiment positif et plein d’espoir à être négatif et déprimé en un instant. Comme nous permettons que ce qui arrive dicte comment nous nous sentons, notre état peut changer si rapidement et si fréquemment.

 

Mais ceci n’est pas l’histoire dans sa totalité. Clairement, même dans des circonstances identiques, différentes personnes réagissent différemment. Ce qui détermine vraiment la qualité de notre état sont les schémas qui traitent, qui opèrent en lien avec ce qui nous arrive dans la vie. Ils déterminent les pensées que nous avons en réaction et quels sentiments seront impliqués. Par exemple, quand nous entendons quelque chose, nos schémas l’interprètent comme une attaque personnelle, être sur la défensive voir même la colère suivra cette interprétation comme notre moyen de réaction.

Si l’on veut se tenir éloigné des problèmes et vivre une vie saine et épanouissante, maintenir un bon état est essentiel. Cela signifie que l’état dans lequel nous sommes n’oscille pas en permanence et nous ne perdons alors pas ce bon état si facilement. C’est seulement possible si nous sommes capable d’avoir une emprise sur nos schémas, et ainsi ne plus être passivement ou inconsciemment contrôlé par eux. Pour rendre cela réalisable, il nous faut d’abord les saisir au cœur de l’action. Et Jue Cha est un outil pour ça.

 

Jue Cha consiste à utiliser l’attention du Shen pour observer tout ce que nous faisons, ce qui inclut nos pensées, sensations et actions. Plus important, nous avons besoin d’observer notre état et ses changements, aussi subtiles qu’ils soient. Quand il y a un changement, ou plus précisément, quand une déviation de notre bon état se produit, nous devons le voir immédiatement et regarder ce qui a pu causer ce changement. Au démarrage de la mise en œuvre de Jue Cha, quand il n’est pas facile pour le Shen de se manifester, utiliser la conscience pour observer est une bonne façon pour commencer. C’est comme si nous étions devenu quelqu’un d’extérieur, nous observant comme une autre personne. Quand cette façon d’observer est devenu une habitude et que nous sommes constamment conscient intérieurement, Jue Cha va se manifester graduellement. Quand Jue Cha fonctionne bien, nous serons capable de changer la cause dès qu’elle est identifiée. En d’autres termes, il est possible de transformer des schémas nocifs sur le vif !

 

Jue Cha est une méthode simple mais une pratique difficile. Sa principale difficulté est de la maintenir. Pour la plupart des gens, se souvenir de la remettre en route après l’avoir perdue est la plus grosse tâche. La clef est de sincèrement en faire une priorité et de prendre Jue Cha sérieusement. Avec une vraie intention à maintenir Jue Cha, nous pouvons établir un mécanisme d’auto-rappel à l’ordre pour maintenir cette remise en route. Petit à petit, Jue Cha deviendra ainsi une habitude et une nouvelle façon d’être attentif va s’établir.

 

Continuez de pratiquer et vous y parviendrez sûrement !!!

 

Yuan Tze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *